ga('set', 'userId', 'USER_ID'); // Set the user ID using signed-in user_id.

Que Faire des Jouets Usagés? (Pourquoi il ne faut pas jeter les jouets à la poubelle)

Et vous, vous saviez que la plupart des jouets ont une durée de vie d’environ 8 mois en moyenne? Passé ce délai, ils sont souvent cassés, inutilisables, ou votre enfant s’en est tout simplement lassé. Que faire des jouets usagés ? Faut-il les jeter à la poubelle ? Peut-on les recycler ? Les revendre ?

Les jouets contiennent de nombreux produits toxiques, les jeter équivaut à les envoyer à la décharge où ils se désintégreront sur des milliers d’années, ou à les faire incinérer, ce qui dégage des fumées dangereuses et hautement polluantes dans l’atmosphère. Et quand on sait qu’en France, environ 110 000 jouets sont jetés à la poubelle tous les jours (ce qui fait 40 millions de jouets jetés par an, rien que dans l’hexagone), il y a de quoi s’inquiéter ! Le recyclage est souvent impossible du aux nombreux composants différents des jouets, donc les placer dans la poubelle jaune n’est pas une option. Voyons voir ce qu’il est possible de faire, et comment limiter les dégâts.

ours en peluche usagé par terre

Quels produits chimiques retrouve t-on dans les jouets ?

Bisphénol A, aniline, phtalates, triclosan, retardateurs de flammes bromés, produits chimiques perfluorés, plomb, paraffines chlorées, nonylphénol, formaldéhyde, composés organo-étain, chrome, cadmium… pour en nommer juste quelques uns ! Il existe des normes européennes pour limiter le taux de certains d’entre eux (marquage CE), mais celles-ci ne sont pas toujours respectées… d’autant qu’environ six jouets sur dix en France aujourd’hui sont fabriqués en Asie du Sud-Est, où il existe peu (voir pas) de régulations !

En plus des produits chimiques invisibles à l’œil, les jouets contiennent souvent plusieurs types de plastiques différents, et parfois des circuits ou autres composants électriques (comme les livres musicaux pour enfants, les poupées qui parlent, etc.)

Que se passe t-il quand ces jouets usagés sont jetés à la poubelle?

ours en peluche sur un canapé sur le bord de la route
Les jouets usagers jetés à la poubelle seront enfouis ou incinérés

Une fois jetés avec les ordures ménagères, les jouets ont deux destinations possibles : la décharge, où ils seront stockés ou enfuis, ou l’incinérateur. Ils rejoignent ainsi les 90% des 3,3 millions de tonnes de déchets français incinérés ou enfouis chaque année. Dans les deux cas, cette solution est extrêmement polluante, et ne fait que déplacer le problème hors de notre vue… même si on peut en retirer une source d’électricité (bien maigre consolation). Une partie se retrouve aussi souvent dans la nature malheureusement…

Quel impact ce geste a t-il sur l’environnement ?

Il est vivement déconseillé de brûler du plastique ou des circuits électriques, qui rejettent de nombreux gaz toxiques dans l’atmosphère et sont extrêmement polluants et dangereux pour la santé et l’environnement.

fumée sortant d'une cheminée d'usine
Jeter des jouets a de lourdes conséquences environnementales

À ces gaz s’ajoutent les fuites de produits en décomposition qui polluent les ressources alentours. D’après le CNIID (Centre National d’Informations Indépendantes sur les Déchets), ces « jus » de déchets mélangés aux eaux de pluie concentrent des polluants et des substances toxiques comme les métaux lourds, et sont une réelle menace pour les sols et les cours d’eau.

Le tout sans compter le gaz à effet de serre lié au transport et à la collecte des déchets (même si de nombreuses municipalités se dotent aujourd’hui de camions électriques), l’énergie nécessaire à faire tourner l’incinérateur… et le méthane produit par la fermentation des déchets (beurk).

Est-il possible de recycler les jouets usagers?

Même si la réponse la plus courante reste « non », il y a des exceptions et des trucs à connaître pour essayer de valoriser au mieux les jouets usés.

Tout d’abord, les petits gadgets électroniques à piles (comme les cartes d’anniversaire musicales ou les porte-clés lumineux) peuvent être rapportés dans les grandes surfaces/magasins/gares/etc. proposant des points de collectes de piles. Il en va de même pour les petits et gros articles électroniques de type consoles de jeux, baladeurs MP3, téléphones etc. Déjà un bon point !

sigle recyclage vert

Les Bornes Relais utilisées pour le don de vêtements et autres articles textiles peuvent aussi vous permettre de recycler certains jouets, comme les peluches ou poupons en tissus, les vêtements de poupées, les livres en tissus pour les bébés, les marionnettes à doigts, etc. Deuxième bon point !

borne de recyclage solidaire le relais
Certains jouets peuvent être déposés dans les borne Relais

Aurélie, du blog Superliposés a eu la bonne idée d’appeler la mairie de sa ville (Nantes) pour en savoir plus sur la collecte des déchets et leur demander que faire des jouets usagés, et son article sur le sujet est une mine d’information !

Sans grande surprise, la municipalité lui a conseillé de ne pas jeter les jouets avec les ordures ménagères… au contraire, on l’a orientée directement vers la déchetterie la plus proche. Pourquoi ?

  • Parce que de nombreuses associations s’y rendent pour récupérer les jouets utilisables/réparables afin d’en faire don ou de les revendre
  • Parce que certains jouets ou certaines parties des jouets sont malgré tout recyclables, comme les circuits électriques, les piles, le textile, le carton, certains plastiques, etc.

Même si les jouets laissés en déchetterie et qui ne sont absolument pas valorisables finiront par rejoindre l’incinérateur, ce simple geste permet d’en réduire le nombre de façon considérable !

De l’espoir pour l’avenir du recyclage?

Il est clair qu’à l’heure actuelle les jouets sont difficilement recyclables, et même si certaines astuces comme celles décrites plus haut permettent de limiter les dégâts, on est loin d’une filière aussi efficace que celle du verre ou du carton.

symbole d'un homme jetant un papier à la poubelle

Mais bonne nouvelle : la création d’une filière spécialisée dans le recyclage du jouet fait partie du projet « Responsabilité Élargie du Producteur » du gouvernement, dans le cadre du projet de loi sur l’Économie Circulaire. Cette filière spécifique pourrait voir le jour dès 2021, avec des points de collectes et des campagnes spécialisées, notamment au moment des fêtes de fin d’année.

Certaines marques comme le géant Hasbro (le papa du Monopoly, des pistolets NERFs ou de Mon Petit Poney par exemple) sont même en avance sur la tendance en proposant déjà un partenariat avec TerraCycle pour faciliter le recyclage de certains jouets. Dans cette optique, ils ont commencé à fabriquer leurs produits dans une seule sorte de plastique (le PET) qui peut se recycler.

Il y a donc de l’espoir pour l’avenir !

Limiter les déchets de façon proactive

Afin de limiter les jouets finissant à la poubelle, vous pouvez également acheter de façon éco-responsable, en choisissant des jouets en matières naturelles qui seront recyclables ou même compostables (s’ils ne contiennent pas de solvants, produits toxiques ou peintures artificielles). Préférez toujours un jouet soutenu par des labels indépendants et écologiques (Spielgut, Oekotex, FSC, etc.) et de bonne qualité ! Il sera certes plus cher à l’achat, mais il durera bien plus de 8 mois et il sera sans danger pour votre enfant et pour l’environnement.

Et si le jouet est encore utilisable ?

Si un jouet fonctionne encore et que votre enfant s’en est lassé, ou a grandi et ne l’utilise plus, plusieurs options s’offrent à vous :

enfant empilant des cubes colorés
Donner une seconde vie aux jouets permet de réduire les déchets
  • Le garder pour le petit frère/la petite soeur
  • Le donner à des proches avec des enfants qui sauront l’apprécier
  • En faire don à une association (Emmaüs, Rejoué, etc.) ou à un hôpital pour enfant
  • Le revendre dans un vide-grenier, une brocante ou une bourse aux jouets, ou sur internet sur Ebay, Le Bon Coin ou Vinted par exemple.

Le but étant bien sûr d’éviter de jeter au maximum, et de donner une seconde vie aux jouets. Si vous pouvez en plus faire un acte solidaire ou gagner un peu d’argent, c’est encore mieux!

7,7 jouets sont vendus chaque seconde en France, soit plus de 243 millions par an ! N’oubliez pas que vous pouvez également opter pour des cadeaux dématérialisés (cours de cuisine, atelier cirque, places de cinéma ou billets pour un parc d’attraction, etc.), qui limitent l’achat de cadeaux physiques.

Vous l’aurez compris, les jouets usagés peuvent représenter une vraie menace pour l’environnement. Vous avez maintenant toutes les informations en mains pour mieux les recycler, leur offrir une seconde vie si possible, et bien choisir leurs remplaçants !

Vous aimerez aussi :

Leave a comment

name*

email* (not published)

website